French description:Ce livre d'Erwin Schrödinger, co-créateur de la théorie quantique, porte sur les débuts de la science et de la philosophie grecques. Son objectif est de prendre un recul historique suffisant pour apercevoir la source de l’impasse dans laquelle la pensée moderne s’est engagée à son corps défendant. La crise d’intelligibilité de la physique contemporaine, en particulier, est rapportée à une occultation persistante de l’assise métaphysique léguée par la pensée grecque. Elle est attribuée à son incapacité à interroger deux des principes les plus décisifs posés par les penseurs présocratiques : que la nature peut être pleinement capturée dans les filets de la raison, et que la seule connaissance valable est celle du « monde commun à tous » de l’objectivité. À force d’oublier qu’il s’agit là d’un héritage culturel et non pas d’un donné indiscutable, les scientifiques semblent condamnés à laisser proliférer les tensions « paradoxales » entre leurs présupposés devenus intouchables et leurs plus audacieuses avancées expérimentales ou formelles. Schrödinger établit ainsi un dialogue, par dessus deux millénaires, entre les fondements et les fruits du rêve grec de l’épistémè.


Erwin Schrödinger (1887-1961) est né à Vienne (Autriche). Ses recherches en physique aboutissent en 1926 à l’« équation de Schrödinger », élément central de la théorie quantique. Il obtient le prix Nobel en 1933, et est également connu pour avoir formulé le « paradoxe du chat de Schrödinger » qui affecte la théorie quantique de la mesure.


Michel Bitbol, directeur de recherche au CNRS (Archives Husserl, École Normale Supérieure), a reçu une formation en médecine, en physique et en philosophie. Ses travaux portent sur la philosophie de l’esprit, la philosophie de la physique quantique, et la philosophie générale des sciences.Il a notamment publié : Mécanique quantique : une introduction philosophique, 1996 ; L’aveuglante proximité du réel : anti-réalisme et quasi-réalisme en physique, 1998 ; Physique et philosophie de l’esprit, 2000 ; De l’intérieur du monde : pour une philosophie et une science des relations, 2010 ; La conscience a-t-elle une origine ?, 2014.

English summary: This book by the physicist Erwin Schrodinger, co-creator of quantum theory, examines the beginnings of Greek science and philosophy in order to understand the deadlock of contemporary thought. Schrodinger posits that the crisis of intelligibility comes from our inheritance of the Greeks inability to interrogate two primary principles: that nature can be understood through reason and that the only valid understand is gained through objectivity. He thus bridges two thousand years of thought between the foundations and the fruit of the Greek epistemic dream.